Achat de parking : le guide

Partager sur :
Achat de parking : le guide

Souhaitez-vous faire fructifier votre épargne ? Acquérir une place de parking et la mettre en location peut être une excellente alternative, plus accessible et moins contraignante par rapport à un investissement locatif classique. Explications.

Opter pour un emplacement stratégique

Avant de vous lancer dans l’achat d’un parking, vous devez axer vos recherches sur une zone avec une forte demande afin d’éviter que la place en question reste vacante. Dans cette optique, il est judicieux d’éloigner les zones à proximité d’un parking gratuit ou de places de stationnement peu coûteuses. Pour optimiser la rentabilité, vous devez privilégier les places faciles d’accès.

Étudier le prix avec minutie

Vous avez trouvé une offre à prix bradé ? Vous devez vous méfier. Sachez qu’une place anormalement abordable cache de manière générale une mauvaise surprise, entre autres, des charges disproportionnées. Vous devez également étudier d’autres frais afin d’anticiper la rentabilité de votre investissement. Il s’agit notamment de la taxe foncière, des frais de notaire ou encore la fiscalité à laquelle vous serez soumis.

Les avantages d’investir dans un parking : des contraintes financières minimes

Le prix pour faire l’achat d’un parking s’avère peu coûteux que celui concernant l’acquisition d’un autre bien immobilier (appartement, maison, etc.). C’est la plupart du temps cette caractéristique qui motive plus d’un pour investir dans ce type de produit. Cependant, l’aspect financier est loin d’être limité à l’acte d’achat. Il est aussi indispensable de tenir en ligne de compte les charges. Il s’agit là aussi un côté positif pour l’achat d’un parking, car les charges sont peu importantes face à d’autres types de biens.